Adieu YOYO

Notre pote Yoyo a décidé que la vie ne méritait pas d’ètre vécue , il est parti , ça fait une étoile de plus dans le ciel

adieu l’ami

Le XV de l’Art’Rose

Yoyo tel que décrit dans notre rubrique effectif :

Lionel.L : « yoyo » »blondin » : croisement d’un irlandais et d’un suédois. N’aime pas beaucoup le soleil

Ci-dessous la reproduction de l’article du Progrès paru le 15 août 2007 :

Yoyo

/ Photo DR

Dole : Lionel Leneveu

Lionel Leneveu, 37 ans, un des piliers du XV de l’Art’Rose le club des anciens rugbymen de la région doloise s’en est allé le 31 juillet dernier.

Ce chauffeur routier s’était pris de passion pour le rugby sur le tard, mais il était très rapidement devenu un accroc du ballon ovale. Il prenait ses jours de congé les jours de match, et se rendait toujours disponible pour son club, avec un sourire constant qui le caractérisait.

Père d’un enfant (Hugo, 7 ans), Yoyo, comme le surnommaient ses proches, a été inhumé le 4 août dernier à Dole.

En sa mémoire, les membres du VX de l’Art’Rose proposeront prochainement à leur comité de labelliser le tournoi qu’ils organisent chaque année en juin « Challenge Lionel Leneveu »

Une réponse à “Adieu YOYO”

  1. Même si tu ne le savais pas, tu faisais partie de nos vies

    tu vas nous manquer

    A plus mon Yoyo

    Kim-Mai et Kim-Lan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.