F3: U.S.Dole « Après la victoire 18-9 face à Colmar »

A vouloir trop jouer…
Patrick Marotte a trouvé la bonne formule pour résumer la rencontre de dimanche : « Je suis partagé » disait-il. Partagé sans doute entre le sentiment d’avoir fait le boulot et d’avoir pris les trois points ; et entre la déception d’avoir assisté à un match que les siens auraient dû remporter sur un score fleuve : « On a eu des éclairs par moment, mais on a aussi rendu trop de ballons, analysait le coach dolois. C’était parfois soporifique, la faute également à un adversaire qui n’a pas joué. Mais je veux rester positif ; on progresse, on est de plus en plus tranchant. On ne passe pas encore à tous les coups, mais cela se joue sur des détails. On y arrivera » ; oui, mais on en est déjà à la sixième rencontre … Avec 77 points marqués, Dole possède seulement la neuvième attaque. Avec un score moyen de 13-10 par match. Les chiffres parlent d’eux même : l’USD ne sait toujours pas concrétiser. Car sur ce match encore plus que d’autres, Mathieu Marotte et sa ligne ont été gavés de ballons. Sans être maladroits (seuls deux ballons perdus en première période), ils ne sont pourtant que trop rarement passés. Quid du problème ; le soutien offensif. Car chaque fois que la ligne aura réussi à franchir le premier rideau, le porteur de ballons n’aura jamais réussi à obtenir le soutien escompté ; alors on garde un peu trop souvent le ballon au sol, et quand bien même on parvient à le conserver, on laisse une énergie folle dans les regroupements pour rester propriétaire de son bien. Et à ce petit jeu, face à des colmariens roublards comme pas deux, ça use … Alors comme le disait Patrick Marotte, l’USD « progresse sur le volume du jeu ». Attention toutefois à ne pas se laisser absorber par cette envie de jouer à tout va. Les rouges et noirs vont devoir très vite se réapproprier les fondamentaux du rugby : conquête, occupation du terrain, combat. Parfois, ils ont tendance à oublier. Invaincus à Bobin, on ne peut pour l’instant pas leur en vouloir …

Signé: MADDY …..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.