F3: U.S.Dole « deux éclairs et c’est tout »

Face à des Bisontins sans génie, Dole a engrangé une troisième victoire cette saison. Mais que ce fut difficile…

Dole 18
Besançon 9
A Dole, Dole bat Besançon 18-9 (mi-temps : 10-6).
500 spectateurs. Arbitre : M. Bourcier (Lyonnais)
Carton blanc : à Besançon, Dutrey (33′); à Dole, Dourthe (73′).
Pour Besançon : 2 pénalités Roch (38′, 48′), 1 drop de Maillard-Salin (10′)
Pour Dole : 2 essais Scheneder (5′, 50′), 1 transformation (5′) et 2 pénalités (40′ et 43′) de Chavanon
> Dole : 1. Auboeuf, 2. Bouchet, 3. Gervais (puis Knapp 40′), 4. Demontrond (puis Moniotte 63′), 5. Iacob, 6. Loye (cap), 7. Scheneder (puis Quinard 69′), 8. Ghys (puis Vuitton 52′), 9. Chavanon, 10. M. Humblot, 11.F. Humblot (puis Fèvre 40′), 12. Masuyer, 13.Chahid (puis Hernandez 60′), 14.Chevassu (puis F. Humblot 69′), 15. Mosson.
> Besançon : 1. Jouin, 2. Lahens, 3. Khalfaoui, 4. Dutrey, 5. Delannoy, 6. Masson (cap), 7. Mendy, 8. Petitjean, 9. Will, 10. Vadot, 11. Scalabrino, 12. Roch, 13. Grenet, 14. Desforest, 15. Maillard-Salin.
Réserves : Dole (B) bat Besançon (B) 26 à 11
Défaillants en touche (4 ballons captés sur ses lancers sur 9 tentatives) et surtout très indisciplinés, notamment en première période (11 pénalités concédées), les Dolois n’ont jamais été en mesure de prendre une avance qui leur aurait permis de se libérer derrière. A la place, on a assisté à une rude bataille d’avants ponctuée par de nombreuses maladresses des deux côtés. Les choses avaient pourtant bien commencé : une sortie de touche à 10 mètres de sa ligne est mal négociée par l’ouvreur bisontin. Son coup de pied est contré par un opportuniste Scheneder qui n’a plus qu’à s’écrouler dans l’embut (7-0, 5′). Mais le huit dolois n’est pas à son aise en ce début de match. Trop lent, le soutien tarde à venir sur les points d’impact. Au quart d’heure, 6 pénalités sont déjà sifflées contre les locaux pour fautes au sol. Entre temps, Maillard-Salin a claqué un drop pour revenir dans le match.
Passées ces 20 premières minutes difficiles, les Dolois reprennent le contrôle du ballon. Demontrond est omniprésent sur les charges au raz, et Scheneder est impeccable au placage, faisant explosé Delannoix (21′). D’autant plus que les Bisontins ne trouvent plus la solution en touche. Une pénalité rapidement jouée par Chavanon et relayée par Iacob échoue à 10 mètres de la ligne (27′).

Une domination stérile
Une domination malheureusement stérile, les Jurassiens perdant deux touches sur leurs lancers à 5 mètres de la ligne (28′, 34′). Une pénalité de part et d’autre permet aux Dolois de regagner la mi-temps avec 4 petits points d’avance (10-6). La seconde période est entamée tambour battant par des locaux enfin conquérants. Chavanon conclut un gros temps fort par une pénalité, avant que Roch ne réplique.
Le match bascule à la 50′ avec le doublé de Scheneder : sur une sortie de mêlée à 20 mètres, M. Humblot franchit la ligne d’avantage ; le soutien arrive immédiatement et Chavanon renverse le jeu dans le fermé. Iacob est au relais et allonge sa passe pour le troisième ligne aile dolois qui s’était fait oublier. Superbe. Le reste de la rencontre est contrôlé par des locaux solides en défense, un peu plus joueurs derrière mais toujours aussi stériles. Il faudra être plus inspiré pour penser vaincre à Nuits dans 15 jours

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.