F3: U.S.Dole « retourner à la mine »

Et si nous nous étions voilés la face depuis octobre ?

C’est la question que l’on se pose depuis cette honteuse défaite subie par les Dolois, dimanche, à Bobin.
Car, si depuis le départ on encense le jeu des Rouge et Noir fait de mouvements, on évoque également régulièrement le manque cruel de concrétisation dont font preuve les Dolois. Sans avoir jamais trouvé de réponse à cela. Depuis dimanche, on a, peut-être, détecté les premiers symptômes de la maladie : un manque flagrant d’envie et peut-être même un excès de zèle individuel, chacun voulant sauver la face à tour de rôle, en oubliant le collectif.
Combien de fois les attaquants dolois se sont-ils retrouvés isolés de leur soutien, lui-même plus intéressé à couvrir les extérieurs dans l’espoir d’hériter d’un hypothétique renversement d’attaque ?
On ne les a pas comptés, mais c’était quasiment systématique.
Or, avant cela, il faut savoir conserver ses ballons. Il faut qu’il y ait des hommes capables de mettre la tête là ou les Chagnotins n’hésitent pas à en mettre deux. Des hommes capables d’assurer les nettoyages, capables tout simplement de respecter les premiers fondamentaux du rugby. Patrick Marotte ne nous contredisait pas dimanche soir : « Je suis très en colère car on prend une véritable leçon d’agressivité. On a pris l’impact partout, dans toutes les lignes.
On a X pénaltouches à jouer, on se fait à chaque fois désagréger par leur agressivité. Cela devient inquiétant, car sur les quatre derniers essais qu’on prend, ce sont à chaque fois sur des séries de pick and go que l’on ne sait pas stopper ».
Déçu et très énervé, l’entraîneur dolois a prévenu ses joueurs dès dimanche soir : « Puisque l’on doit en venir là, on va le faire : cette semaine, à l’entraînement, on va faire du petit périmètre et se rentrer dans la g Quitte à avoir des blessés, mais c’est ça ou dimanche, on revient de Beaune avec 40 points ».
Chez le leader bourguignon, papillonner sur les extérieurs risque de coûter cher. Un retour à la mine est donc fortement souhaité…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.