F3: U.S.Dole « Retard à l’allumage »

Sans doute pas assez bousculés depuis le début de la saison, les Dolois ont mis 50 minutes avant de se mettre au niveau du jeu proposé par Pontarlier.

Dole 10
Pontarlier 14
A Dole, stade Robert Bobin
Pontarlier bat Dole 14-10. Mi-temps : 11-7.
Pour Pontarlier : 1 essai de Poulot (28′), 3 pénalités de Lièvremont (18′, 33′ et 50′)
Pour Dole, 1 essai de Dourthe (12′) transformé par Mosson, 1 pénalité de Mosson (54′)
500 spectateurs environ
Arbitre : M. Bergala (Ile de France)
Dole : 1. Demontrond, 2. Pacot puis Bouchet (40′), 3. Knapp, 4. Auboeuf, 5. Borull puis Quinard (51′), 6. Loye puis Gualdi (62′), 7. Scheneder puis Ghys (40′), 8. Iacob, 9. M. Marotte puis F. Humblot (40′) puis Fèvre (72′), 10. M. Humblot, 11. Fèvre puis Chevassus (70′), 12. Hernandez puis Masuyer (40′), 13. Dourthe, 14. F. Humblot puis Gaire (40′), 15. Mosson.

Les hommes du Haut-Doubs ont remporté hier une victoire logique, balayant les doutes qui pesaient sur eux depuis leur lourd revers de la semaine dernière face à Beaune. Pour Dole, en revanche, c’est une drôle de désillusion. Le décor était vite planté : dès la deuxième minute, Lièvremont hérite d’une pénalité face aux perches. Mais les consignes sont visiblement tournées vers l’offensive et l’ouvreur jaune et bleu envoie ses avants à la charge. Un maule de 20 mètres puis un second identique échouent à 5 mètres. Asphyxiés, privés de ballons en touche, les Dolois doivent attendre la dixième minute pour développer leur première action avec Fèvre parti en contre. Sur sa première touche gagnée, le maule dolois s’organise avant de sortir pour M. Humblot qui fixe pour Hernandez venu au ras. Dourthe est à hauteur pour conclure l’action en puissance. Petit hold-up pour des Dolois qui mènent alors contre le cours du jeu. D’ailleurs, la réaction ne se fait pas attendre et une première pénalité de Lièvremont ramène les Pontissaliens à 4 points. Avant que Poulot ne concrétise enfin la domination de ses avants avec un essai tout en puissance après une longue séquence des siens dans les 22 dolois. Pas assez agressifs sur les premiers temps de jeu, les Dolois subissent et Lièvremont continue son festival en ajoutant trois points. Son homologue Mosson, dans les arrêts de jeu débute quant à lui une longue série d’immanquables à 15 mètres face aux poteaux. Il en ratera deux supplémentaires en seconde période … Une seconde période qui débute avec des Pontissaliens décomplexés jouant tous les ballons. Lièvremont ajoute trois points, alors que les Dolois réagissent enfin. Plus agressifs, plus présents sur les points d’impact, Iacob and Co commencent enfin à faire reculer leurs adversaires. Gaire sème le trouble derrière, Iacob et Demontrond font avancer les leurs. Malheureusement, le pauvre Mosson ne parvient pas à concrétiser (2 tentatives réussies sur 6 tentées). Dole pourra nourrir des regrets.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.