F3: U.S.Dole – La réussite était nuitonne

La réussite était nuitonne

Dominatrice les trois-quarts du match, l’USD a subi de plein fouet le réalisme bourguignon. Une défaite lourde et surtout frustrante pour Dole

Nuits-Saint-Georges 21
Dole 3
Mi-temps : 14-3. 500 spectateurs environ. Arbitre : M. Poyasso.
Pour Nuits : deux essais de Chapuis (1′) et Landrain (72′), une transformation (72′) et deux pénalités (8′ et 29′) de Clemencet, un drop de Petit (20′).
Pour Dole : une pénalité de Chavanon (17′).
Cartons blancs à Lamy (39′) pour Nuits et à Demontrond (71′) pour Dole.
Il y a des défaites que l’on ne comprend pas toujours. Celle concédée par l’USD hier face à Nuits en fait partie. Car que ce soit en terme de possession de balles ou d’occupation du terrain, les Dolois ont fait mieux que rivaliser, pour ne pas dire dominer. Mais au final, ce sont les Nuitons qui s’imposent, deux essais à zéro et une valisette de 20 points à ramener à Bobin. Cherchez l’erreur
Premiers éléments de réponse dès le coup d’envoi avec un ballon mal négocié par Chavanon. Le demi de mêlée dolois prenait la foudre et sur le regroupement suivant, Chapuis filait au ras pour le premier essai de la rencontre. Clémencet enfonçait le clou des 45 mètres et Nuits menait déjà 8-0 à la 8′. Cueillis à froid, Loye and co commençaient à poser leur jeu. Et ce sont eux qui imposaient leur loi devant. En témoignent ces 10 pénalités sifflées à l’encontre des locaux contre une seule côté dolois durant les 35 premières minutes. Chavanon, à 1 sur 3 hier, recollait au score à la 17′. Mais sur le coup d’envoi, une nouvelle mauvaise réception permettait à Petit de claquer un drop des 40. Toujours dominateurs territorialement, les Dolois se faisaient une nouvelle fois piéger à la demi-heure sur un contre, qui permettait à Clémencet d’accentuer l’avance.

Vaine domination
Menée 14-3 à la pause, l’USD était la première à se mettre en évidence en seconde période. Un côté fermé de Chavanon relayé par M. Humblot et Dourthe arrivait dans les bras de F. Humblot qui plongeait dans l’en-but. Mais l’ailier dolois avait laissé traîner quelques crampons en touche. S’en suivait une longue séquence doloise dans les 22 mètres nuitons. Mais les locaux se montraient solides. À l’inverse, Dole gaspillait quelques ballons. Fèvre, qui avait suivi un contre de Scheneder, était tout près de marquer à la 63′, mais un mauvais rebond l’empêchait d’aplatir.
Mettant d’avantage de rythme à la partie, les Dolois campaient dans les 22 adverses. Mais sur une de leurs rares erreurs défensives, un énorme contre de 60 mètres mené par Alloix échouait à 5 mètres. Sentant le gros coup, les Nuitons se ressoudaient et faisaient basculer définitivement le match à 10 minutes de la fin. À 7 contre 8 (Demontrond ayant écopé d’un blanc), Landrain passait en force après une succession de « pick and go » fatale. Les dernières percées de Fèvre (38′) et d’Hernandez (80′ ) n’y changeaient rien.
Xavier Ducordeaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.