F3: U.S.Dole « Difficiles lendemains de fête »

Battus par une équipe de Chagny nettement plus combative, les Dolois ont réalisé une bien piètre prestation à la maison. Inquiétant

Dole 3
Chagny 8


À Dole, Chagny bat Dole 8-3 (mi-temps : 8-3) Chagny : 1 essai de Malaty (20′), 1 pénalité de Darphin (2′) ; Dole : 1 pénalité de Humblot (9′). 300 spectateurs environ. Carton blanc : à Chagny, Dehoury (30′) et Vaillaux (68′) ; à Dole, Auboeuf (42′). Arbitre : M. Taillefer (Ile de France).


Dole : 1. Knapp (puis Dougnier 64′), 2.Bouchet (puis Pacot 41′), 3.Demontrond, 4.Borull, 5.Auboeuf, 6.Loye (cap), 7.Scheneder (puis Gualdi 71′), 8.Iacob, 9.Chavanon (puis M. Marotte 41′), 10. M.Humblot, 11.F. Humblot, 12. Masuyer (puis Hernandez 48′), 13.Dourthe, 14.Fèvre, 15.Mosson


En réserve, Dole bat Chagny 18-12
Triste, décourageant, navrant Les qualificatifs ne manquaient pas pour décrire la désolante prestation doloise hier après midi.
Auteurs de leur plus mauvais match de la saison, les Rouge et Noir ont touché le fond en concédant une troisième défaite consécutive, la seconde à domicile. Pourtant, l’adversaire n’avait pas beaucoup d’arguments à proposer : juste une belle vaillance et une capacité à s’infiltrer dans toutes les lignes, concédant au passage une vingtaine de pénalités pour hors jeu. Incapables de se révolter, Loye and co ont subi l’impact sans réagir. Inquiétant !
On a d’ailleurs senti, dès le départ, que Iacob et les siens n’allaient pas être dans le coup. Dès l’envoi, Demontrond relâche le ballon et Chagny fait jouer ses avants à la charge. Dole se met à la faute et Darphin enquille les trois points.
La réaction doloise est timide mais après un premier échec à 35 mètres, Humblot transforme à la neuvième minute face aux perches.
Brouillons, les Dolois semblent perdus et multiplient les mauvais choix. Sur une mêlée, deux ou trois pick and go suffisent au pilier Malaty pour perforer une défense apathique. Le coup de gueule de Marotte semble agir comme une piqûre dès la reprise. Plus concentré et plus soudé, le pack dolois fait le boulot et accule son homologue dans les 22 adverse.
Le coeur chagnotin
Mais face à lui, il trouve un cinq chagnotin héroïque, n’hésitant pas à sacrifier ses hommes les uns après les autres. Sanctionnés mais jamais châtiés, les Jaune et Noir donnent une véritable leçon de courage et de vaillance à leurs adversaires. Ce sont en tout huit pénaltouches jouées à 5 mètres de la ligne qui vont être annihilées pas les Bourguignons.
L’essai injustement refusé de Scheneder (69′) pour un ballon qui a flirté la ligne de touche sans jamais la blanchir aurait pu changer la donne.
Impuissants, à l’image d’un M. Humblot expédiant un missile directement en touche à deux minutes du terme sur une des dernières tentatives pour sauver la face, les Dolois tombent logiquement à Bobin. Une défaite qui devrait faire du bruit cette semaine du côté des Pasquiers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.