F3: U.S.Dole  » Trouver la faille »

Face à des Chagnotins accrocheurs, les Dolois devront repartir de l’avant cet après-midi à la maison. Et ainsi bien débuter 2008

«Il faut désormais que l’on apprenne à gagner les matches que l’on domine ». À l’heure de la prise des bonnes résolutions de l’année, Patrick Marotte n’a pas mis longtemps à formuler son voeux le plus cher : trouver l’efficacité que fuit l’US Dole depuis le début de la saison.
Sauf que la bonne formule n’est, semble-t-il, pas si simple que cela à trouver. Avec des buteurs en manque cruel de confiance et des joueurs de champ qui semblent paralysés dès qu’ils s’offrent la possibilité de pointer en terre adverse, les rouge et noir doivent s’offrir le déclic qui leur permettra de passer la vitesse supérieure. Car pour le reste, tout semble rentrer dans l’ordre des choses pour l’entraîneur dolois : « Nous ne nous étions pas fixés d’objectif de résultats, mais des objectifs de performance, confie Patrick Marotte. On peut dire que l’on est en train de remplir cet objectif. Même si c’est long, il faut savoir être patient ; on aurait certes pu conserver le jeu de l’an passé, fait de cocottes et de jeu au pied. Cela aurait été plus simple, mais on a souhaité développer un jeu plus ambitieux. Ce n’est pas facile car quand vous êtes en fédérale 3, vous devez composer avec des joueurs de niveau honneur et avec des gars qui ont – ou qui aurait pu – joué à un niveau professionnel ».
Une mayonnaise pas toujours évidente à faire monter. Celle de cet après-midi cause d’ailleurs bien des tourments au staff dolois. Privée de terrain depuis trois semaines, la faute à des terrains gelés, l’US Dole ne s’est retrouvée qu’une seule fois sur une pelouse depuis la défaite de Genlis. Insuffisant pour connaître le réel état de forme des troupes. Du coup, tout le monde, réserve et première confondues, a été convoqué dès ce matin pour un décrassage commun. L’annonce des deux groupes et des deux équipes ne sera communiquée qu’après la séance matinale. Peu de changements devraient néanmoins être opérés depuis le déplacement de Genlis. Auboeuf est finalement opérationnel, tout comme Mosson. Seul Guillaume Marotte, auteur d’un grand match à Genlis mais une nouvelle fois victime d’une épaule douloureuse, manquera à l’appel.

NOTE
Dole-Chagny, cet après-midi 15 heures, au stade Robert Bobin.


La rencontre Champagnole-Genlis a été reportée, en raison des conditions climatiques, au 3 février.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.